Actualités

 
 

13 Nov2015

Marchés financiers : la croissance mondiale pèse


Si jusqu’alors les investisseurs semblaient s’affranchir d’une hausse des taux courts américains de plus en plus probable d’ici la fin de l’année, les quatre séances qui viennent de s’écouler semblent indiquer que le vent est en train de tourner.

Aux États-Unis, le S & P 500 marque le pas et cède 1,5 %, avec une accélération baissière notable lundi (- 0,98 %). Outre les projets de la Fed, la nouvelle révision en baisse des prévisions de croissance mondiale de l’OCDE (2,9 % pour 2015 et 3,3 % pour 2016) ont pesé, tout comme la faiblesse des statistiques du commerce extérieur chinois. Les investisseurs sont d’autant plus prudents qu’ils voient d’un mauvais œil la remontée du dollar face à l’euro et à la livre sterling, ainsi que la rechute des prix du pétrole qui pénalise le secteur énergétique.

En Asie, la Bourse de Tokyo se reprend fermement avec un gain de 3,9 %. Un rebond initié par les déclarations du Premier ministre Shinzo Abe, qui continue d’empiler les mesures pour redonner de l’allant à l’économie nipponne, comme la baisse supérieure à 0,8 % de l’impôt sur les sociétés prévue pour 2016. Des statistiques encourageantes ont aussi rassuré les investisseurs (balance commerciale positive, consommation,…).

Enfin, en Europe et en l’absence d’indicateur important, l’heure est plutôt à l’attentisme : en Allemagne le DAX 30 recule de 0,3 %, quand le FTSE 100 pâtit une nouvelle fois de la baisse des prix des matières premières (- 1,8 %).

 
 
> Voir toutes les actualités