Actualités

 
 

26 Jun2015

Marchés financiers : encore des records à Wall Street

Un record boursier de plus aux États-Unis où, malgré les spéculations sur les futures décisions de la Fed, l’indice S & P 500 a inscrit un nouveau sommet à 2 128 points. Sur la semaine, il s’adjuge 1,33 % à 2 124,20 points ; et pourtant, les différents « officiels » de la banque centrale distillent toujours leurs opinions personnelles.

Cette semaine, l’un des membres du comité de politique monétaire, Jerome Powell, a évalué à 50 % la probabilité d’un relèvement des taux courts en septembre, tout en jugeant possible, sous conditions, une seconde hausse plus tard dans l’année. De plus, la contraction du PIB américain pour le T1 a été révisée de - 0,7 à - 0,2 %. Enfin, les statistiques immobilières sont de nouveau (très) bien orientées.

En Asie, un Nikkei décidément en pleine forme s’est adjugé 3,21 % à près de 20 900 points, du jamais vu depuis 1996. En cause : la tendance à Wall Street et une dépréciation du yen.

En Europe enfin, les dirigeants politiques comme les investisseurs semblent très majoritairement persuadés qu’une issue est (enfin) en vue dans le dossier grec, en dépit du pessimisme de certains. « L’oreille en direction d’Athènes, les bourses réagiront à chaque nouvelle, bonne ou mauvaise, de façon excessive », résument les analystes de Bordier & Cie. Ce qui permet au DAX allemand de se reprendre de 4,51 %, Deutsche Telekom en tête, le FTSE britannique étant plus mesuré (+ 1,86 %).

 
 
> Voir toutes les actualités