Actualités

 
 

05 Oct2015

Le barème de l'impôt sur le revenu envisagé pour 2016

 

Sans surprise, le projet de loi de finances pour 2016 ne prévoit qu'une légère augmentation du barème de l'impôt sur le revenu, conformément à l'inflation. En revanche, le montant de la décote progresse de manière significative pour ceux dont les revenus sont modestes.

Après la suppression de la première tranche d'imposition à 5,5 % en 2014, le gouvernement a décidé de faire un nouveau geste sur l'impôt sur le revenu l'an prochain. De ce fait, 8 millions de ménages devraient profiter des deux milliards d'euros de baisse d'impôts annoncée début septembre 2015. Pour certains contribuables, la réduction pourrait atteindre 500 €.

Le projet de loi de Finances pour 2016 présenté par le gouvernement prévoit de revaloriser le barème de l'impôt en fonction de l'inflation, une hausse très faible compte tenu de la faiblesse de l'évolution des prix hors tabac entre 2015 et 2014 (+ 0,1 %).

Fraction du revenu imposable (pour une part)           

N'excédant pas 9 700 €  : 0 %
Entre 9 701 € et 26 791 €  :  14 %
Entre 26 792 € et 71 826 € : 30 %
Entre 71 827 € et 152 108 € : 41 %
Supérieure à 152 108 € : 45 %

Une forte revalorisation de la décote, remise qui permet aux ménages dotés de faibles ressources de réduire le montant de leur facture fiscale, est prévue. Si le texte est voté en l'état, les célibataires dont l'impôt brut ne dépasse pas 1 553 euros en 2015 pourraient ainsi en bénéficier. Pour les couples, le seuil sera de 2 560 €.
 

 
 
> Voir toutes les actualités