Actualités

 
 

16 Jun2016

Exclusif ! Préparer sa retraite à partir de 30 ans


Claude et Nathalie sont frontaliers de la Suisse. Ce couple de trentenaires souhaite épargner dès à présent pour partir à la retraite le plus tôt possible, en veillant à alléger son imposition.

Claude et Nathalie ont deux enfants et vivent dans le Doubs depuis près de 10 ans. Ils travaillent tous les deux en Suisse. Outre leur résidence principale, le couple possède 4 autres biens : deux sont donnés en location et les deux autres restent réservés à leur usage personnel.

Le couple a deux objectifs. Claude, qui a commencé à travailler très jeune, souhaite prendre sa retraite le plus tôt possible. Ils veulent également réduire leur impôt car ils sont imposés en France et non à la source, en Suisse, comme d'autres frontaliers travaillant dans certains cantons.

Claude pourra difficilement compter sur sa retraite en France, car il n'a acquis que 500 points Arrco, sa pension se limitera à 300 ou 400 €. Le couple doit donc se constituer des revenus complémentaires pour la retraite. Deux solutions proposées : ouvrir un contrat d'assurance vie ou épargner sur un Plan d'épargne retraite populaire (Perp). Le Perp à l'avantage de permettre également de limiter l'impôt. En effet, les sommes versées sur un Perp sont déductibles du revenu imposable, dans la limite de 10 % des revenus professionnels (avec un minimum de 3 804 € et un maximum de 30 432 € pour les versements effectués en 2016). De quoi réduire la pression fiscale du couple.

 
 
> Voir toutes les actualités