Actualités

 
 

17 Dec2015

Exclusif ! Où placer son argent en 2016 ?

 

Livret A, fonds en euros, Sicav monétaires... C’est parce que les taux d’intérêt restent bas que les placements les plus sûrs rapportent peu. Mais il existe des solutions pour doper la rémunération de votre épargne, à moindre risque. Voici les placements à privilégier cette année.

Les placements à la fois liquides, sans risque et performants n'existent plus. Sécurité ne rime plus avec rentabilité et il faut désormais accepter de prendre un minimum de risques. La bonne nouvelle, c'est qu'il existe une multitude de placements permettant d'obtenir une rémunération satisfaisante. Par ailleurs, de nouvelles formes d'investissement qui rapprochent l'épargnant de l'économie réelle ou favorisent de meilleures pratiques sociales ou environnementales sont apparues. Elles permettent d'investir utile, tout en conservant un rendement au moins équivalents à ceux des placements traditionnels.

Les livrets, l'assurance vie et les actions

En raison de la conjoncture économique morose, les taux d'intérêt monétaires européens devraient rester faibles. Il faut, malgré tout, conserver des placements de trésorerie : les livrets bancaires pour de courtes périodes, le plan épargne logement (PEL) pour un placement d'au moins 2 ans, et le fonds en euros des assurances vie pour des durées plus longues.

Côté Bourse, ceux qui ont conservé leurs actions tout au long de l'année ne peuvent que s'en féliciter. La plupart des places financières sont dans le vert sur les 11 premiers mois de l'année avec une bien meilleure performance boursière. Pour 2016, il est conseillé de conserver ses investissements, surtout concernant les actions européennes qui conservent une marge de progression. Pour se faire, il reste préférable de privilégier le plan d'épargne en actions (PEA) ou l'assurance vie en raison de leurs avantages fiscaux.

L'immobilier et le financement participatif

Le marché immobilier résidentiel devrait retrouver un certain dynamisme en 2016. Avant de possibles hausses des prix, le moment semble propice pour réaliser un investissement de ce type. D'autant que les taux de crédits devraient rester à des niveaux très bas dans les prochains mois. Et, pour mémoire, le neuf comme l'ancien permettent de défiscaliser grâce, notamment, à la réduction d'impôt "Pinel".
 

 
 
> Voir toutes les actualités