Actualités

 
 

24 May2016

Exclusif ! L'épargne est-elle à l’abri d’une crise financière ?

 

Que deviendraient vos économies si votre banque ou votre assureur vie rencontraient des difficultés ? Voici le niveau de risque auquel vous seriez exposé en cas de faillite et les mécanismes de protection.

Les craintes sur la solidité des banques et des sociétés d'assurance vie, à leur apogée en 2008, ne sont pas dissipées. La récente transposition d'une directive européenne prévoyant que les dépôts des épargnants pourraient servir à renflouer les caisses d'une banque en faillite a suscité de nombreuses inquiétudes. Même si ces risques semblent aujourd'hui assez hypothétiques, les banques et les compagnies d'assurances peuvent faire faillite, comme n'importe quelle entreprise.

En résulte de légitimes questions. Quels événements pourraient être à l'origine d'un tel scénario ? Les épargnants sont-ils protégés d'une éventuelle défaillance ? Existe-t-il un risque de perdre son épargne ? Comment interviennent les fonds de garantie ? Faut-il ouvrir plusieurs comptes pour limiter les risques de perte ? Autant de questions auxquelles AVOIR CONSEIL apporte des réponses claires et précises.

 
 
> Voir toutes les actualités