Actualités

 
 

23 Mar2016

Exclusif ! Comment souscrire une assurance vie pour mieux transmettre

 

Comment les couples mariés peuvent-ils utiliser au mieux l’assurance vie afin de préserver l’autonomie financière de chacun des conjoints en protégeant les intérêts de leurs enfants ?

L’assurance vie est, non seulement, un formidable outil pour gérer et faire fructifier son épargne, mais c’est également un dispositif de gestion de patrimoine sans égal, qui permet de transmettre un capital à ses proches dans des conditions fiscales et civiles très attractives.

Pour se protéger entre conjoints, de nombreux couples ont le réflexe d’ouvrir chacun un contrat d’assurance vie dont ils désignent l’autre comme bénéficiaire. Au décès du premier, le second reçoit un capital qui échappe à la succession. Mais d’autres solutions, plus sophistiquées, leur permettent non seulement d’utiliser l’assurance vie pour mieux se protéger mutuellement, mais également d’optimiser la fiscalité sur leurs futurs retraits et d’alléger les droits payés sur le patrimoine transmis à leurs héritiers.

De vos objectifs dépendent le nombre de contrats à ouvrir et la forme de souscription à privilégier : souscrire seul ou conjointement, dénouer le contrat (c’est-à-dire le liquider) au premier décès ou au second.

 
 
> Voir toutes les actualités