Actualités

 
 

05 Nov2015

Bourse : le CAC 40 dopé par la BCE


Encore une semaine de hausse pour le CAC 40, qui s’est adjugé 4,16 % en cinq séances. L’« alignement des astres » (taux d’intérêt, pétrole et euro à de bas niveaux) commencerait-il à se concrétiser ?

C’est possible : Markit, qui calcule les indices PMI, se veut plus positif dans son analyse d’octobre : « Si la croissance demeure modeste en France, l’économie française accusant toujours un retard par rapport à la reprise observée dans le reste de la région, l’activité affiche sa deuxième plus forte expansion depuis un peu plus de 4 ans », écrit l’institut.

N’oublions pas les résultats : qu’il s’agisse de Kering (+ 10,7 % sur la semaine), Orange (+ 9,9 %), Air Liquide (+ 8,1 %), Pernod Ricard (+ 7,6 %) ou Essilor (+ 7,5 %), les plus fortes hausses de ces cinq dernières séances font suite à des points trimestriels favorables. À l’inverse, Publicis (- 6,9 %), plus importante baisse du CAC 40 sur la période, est pénalisé par son warning, comme Total (- 2 %) l’est par la pesanteur des cours du brut.

Mais surtout, l’effet « banques centrales » a de nouveau joué à plein : pour cause, la hausse hebdomadaire du CAC 40 s’est concentrée jeudi (+ 2,28 % ; jour des annonces du président de la BCE, Mario Draghi ; voir page 8) et vendredi (+ 2,53 % ; jour où la Banque populaire de Chine a de nouveau baissé ses taux). Les volumes échangés n’ont d’ailleurs dépassé les 5Md€ que lors de ces deux séances, les suivantes, à un peu plus de 3Md€, ressemblant davantage à un mouvement de consolidation.
 
 

 
 
> Voir toutes les actualités